Contexte Général

Messages : 27
Date d'inscription : 11/12/2015
Race : Vampire
Sujet: Contexte Général Ven 11 Déc - 12:48
Le Commencement

Au début, il n'y avait rien, le chaos, rien de plus qu'une immense étendue noirâtre. Cependant, avec le chaos, apparue la toute première énergie primordiale : le temps. Le temps était une énergie assez particulière, il faisait avancer le chaos, vers quelque chose de totalement inconnue, mais il avait maintenant mis au dessus du chaos une épée de Damoclès, car rien n'est réellement éternel. Le chaos, aussi sombre pouvait-il être, commença à voir apparaître en son sein, une multitude de petites particules blanches.

Plus le temps passait, et plus ces petites particules prenaient de l'ampleur. Petit à petit, le chaos commença à disparaître, se faisant dévorer par cette blancheur qui prit le dessus. De ce qui n'était au début que des petites particules blanches, voilà que des sphères apparurent à leur tour.

Ces sphères, commencèrent à prendre forme en leur intérieur. Une troisième énergie primordiale, sortit alors d'entrailles encore inconnues à ce jour, la vie. La vie, se modelait sous plusieurs formes, elle commença par se décliner en cinq énergies, des énergies ayant chacune des particularités qui leur étaient propres :

- Le feu, connu pour son appétit sans limite, engloutissant dans les flammes tout ce qui pouvait être à sa portée. Le feu, bien qu'ayant un instinct destructeur impressionnant, apportait aussi le confort, la puissance.

- La forêt, connue pour son attrait mystérieux, elle était en quelque sorte la gardienne des secrets, des choses enfouies, elle représentait aussi bien la sagesse que la force de la vie. Elle paraissait tout de même dangereuse, car ce qui est caché en elle, peut faire basculer cet ordre.

- La plaine, connue pour ses grandes étendues, la plaine  représentait le calme, l'ordre dans sa plus belle représentation, de grands terrains plats. La plaine était harmonieuse, le vent y soufflait sans se faire arrêter. Elle était garante de sûreté, car l'horizon était infini.

- L'ile, connue pour sa solitude. L'ile, de par sa nature timide, entretenait aussi un calme relatif. Difficile à atteindre, jamais une seule énergie ne put se rapprocher d'elle. L'eau, flottant autour d'elle, était comme une muraille, une muraille imprenable et inflexible.

- Le marais, connu pour sa noirceur. Le marais était perçu comme l'enfant du chaos, il représentait tout ce qu'il y avait de plus sombre. Mais, contrairement au Chaos, le marais ne laissait passer aucun rayon de lumière, il était un endroit maudit, qui n'était soumis qu'aux caprices du temps.

Ces cinq énergies, purent permettre à la vie de se constituer sous une nouvelle forme, beaucoup plus  particulière. La vie, commençait à bouger, à penser. Des hommes, des elfes, des gobelins et bien d'autres créatures étranges commencèrent à se disperser dans des éléments qui leur était propre. Unikand était née.

Alfkan Le Sage - Erudit Elfe - Le parchemin du Commencement
Messages : 27
Date d'inscription : 11/12/2015
Race : Vampire
Sujet: Re: Contexte Général Ven 11 Déc - 13:10
Les premiers êtres, et les premières guerres :


Chaque être, avait une particularité, bien définie. Obéissait à des fonctions vitales différentes parfois. Les premiers espaces à être peuplés, furent les plaines, les forêts et les montagnes.
Les hommes, se dirigèrent vers les plaines, ils commencèrent à construire des villages, puis des villes un peu plus grandes, les hommes utilisaient le commerce pour vivre.

Les elfes, partirent en direction des forêts, ils étaient isolés des autres, cette solitude, qui n'était pas forcément enviée des autres à l'époque, permis aux elfes, de développer la médecine, un artisanat beaucoup plus pointu que celui des hommes, mais avant tout, ils inventèrent l'art, la sagesse, la philosophie. Le peuple elfe, était le plus sage de tous. Les montagnes, furent habitées par les gobelins, les plus violents mais les plus fidèles.

Les gobelins inventèrent la fidélité, seule chose positive chez leur peuplade, puisque qu'ils inventèrent l'art de la guerre.

Au début, ces trois peuples, vivaient en paix, sans jamais se côtoyer. Puis, vint les premières rencontres, les premiers échanges, au début hostiles, puis ils devinrent plus amicaux. Mais le tempérament de chaque être peut être capricieux, et c'est ainsi que commença l'ère des premières guerres, qui se divisèrent en trois.

La première guerre, commença avec les premiers assauts des gobelins sur les villes des hommes. Les gobelins, envieux du commerce des hommes, attaquèrent sans relâche, ils pillèrent, tuèrent. Il fallut attendre de longues années, avant que les hommes ne se réunissent sous une même bannière pour repousser l'envahisseur, au cours de nombreux sacrifices, le mal fut repoussée. Les homme s'unirent alors, et bâtirent la plus grande ville de ce monde, la ville d'Unikand. Cette ville, devait permettre le passage de tous les peuples pour échanger, tout en assurant un renforcement particulier, l'artisanat des hommes mit au jour des fortifications, des armes et d'autres machines de guerre.

La seconde guerre opposa les hommes aux elfes. Au fil du temps, les hommes, reçurent la soif de pouvoir, et la conquête. Ils lancèrent donc différents expansions, ils colonisèrent les marais en premier, puis, ils se dirigèrent vers les forêts. Les elfes, peuple pacifiste, dû prendre les armes avec regrets, et firent subir de lourdes pertes et de lourdes défaites aux hommes. Afin d'éradiquer une bonne fois pour toutes la menace des hommes, les elfes partirent en direction des marais. Le fils du chaos, accueillit à bras ouvert ces batailles. Aucun camp ne put prendre l'avantage, et chacun dû se retirer, en concluant des pactes de paix.

Seulement, la seconde guerre permit au marais de créer sa propre nation, son propre peuple, issue des entrailles des guerriers morts aux combats. Les hommes devinrent des morts-vivants, et les elfes devinrent des vampires. Personne ne sait exactement comment ces deux races apparurent pour la première fois, mais les premiers érudits elfes, commencèrent à théoriser sur la conscience du mal, mal qui, comme tout être, pouvait lui aussi vivre.

La troisième guerre, opposa donc les peuples des marais au reste des races. Les hommes et les elfes, furent presque tous décimés, et durent, grâce à la technologie humaine, fuir vers les îles. Les deux peuples, totalement séparés du continent, purent vivre en paix et en harmonie. La résistance de ces deux nations, auraient été balayée sans le soutien des gobelins, qui purent reprendre petit à petit les terres conquise par les peuples des marais, ils aidèrent les hommes et les elfes et purent renvoyer dans l'obscurité les morts-vivants et les vampires. Depuis, plus aucune guerre ne s'annonça. En prévision d'une nouvelle bataille, chaque peuple, sur chaque terrain, commença à se créer diverses images mythologiques. Certaines tirées de croyances ancestrales, d'autres de croyances nouvelles. De nombreuses représentations de chaque être divin fut crée, des statues, des peintures… Impossible de savoir si ces créatures existent réellement. Le temps continue de s'écouler, mais déjà, de nombreuses hostilités commencent à apparaître, et le destin d'Unikand pourrait basculer à nouveau...

Alfkan Le Sage - Erudit Elfe - Le parchemin du Commencement
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte
» Règles, contexte et personnages
» ≈ le contexte.
» RPG hors contexte ?
» 02 + Le contexte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unikan :: Administration :: Lois et Histoire :: Contexte-